Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Le nouveau centre de transfert de Touques inauguré

Le nouveau centre de transfert de Touques inauguré

Inauguration du centre de transfert de Touques le 19 juin 2015

Vendredi 19 juin 2015, le centre de transfert de Touques fut inauguré, en présence de nombreux Elus et de personnalités de part et d’autre de l’estuaire de la Seine.

Florent Saint Martin, Président du SEVEDE, propriétaire de l’installation et Philippe Leblanc, Directeur général des activités recyclage et valorisation pour la région Grand Ouest de SUEZ environnement, exploitant le centre, se sont associés, vendredi 19 juin 2015, pour inaugurer le bâtiment.
De nombreux Elus et personnalités étaient présents, notamment Colette Nouvel-Rousselot, Maire de Touques, Philippe Augier, Président de la Communauté de communes Cœur Côte Fleurie et Hubert Courseaux, Premier Vice-Président du Conseil Départemental du Calvados.

Un projet nécessaire

Depuis 2006, le SEVEDE gérait un centre de transfert, par lequel transitait les déchets des Communautés de communes Cœur Côte Fleurie et Blangy Pont-l’Evêque Intercom et à destination de l’Unité de Valorisation Energétique Ecostu’Air, située à Saint-Jean de Folleville, à 25 kilomètres du Havre.
Celui-ci ne répondant plus aux exigences règlementaires, les Elus du SEVEDE ont choisi d’étudier un nouveau projet plus performant et mieux intégré dans le paysage.
Avec la Communauté de communes Cœur Côte Fleurie et la Ville de Touques, un terrain a été trouvé dans une zone d’activités, sans gêne pour les résidents de la commune.
Le projet du cabinet d’architectes LE PRIOL a été retenu par la Commission d’appels d’offres du SEVEDE comme étant celui répondant à la fois aux exigences architecturales et aux normes environnementales en vigueur.
Le cabinet Merlin (Maître d’œuvre) a dirigé les travaux de construction, assurés par le groupement d’entreprises QUILLE – LE FOLL.
Le coût global du projet s’élève à 3 millions d’euros hors taxes, bénéficiant d’une subvention du Conseil Départemental du Calvados, à hauteur de 91 400 euros.

Un centre opérationnel depuis décembre 2014

Le nouveau centre de transfert, situé sur la Route départementale 27, au lieu-dit Chemin du Marais, est ouvert depuis mercredi 3 décembre 2014.
Les bennes à ordures ménagères sont accueillies sur site entre 7h et 15h du lundi au vendredi et jusqu’à 14h les samedis et dimanches. En période hivernale, le centre reçoit en moyenne 12 bennes à ordures ménagères par jour. L’été, ce nombre double.
Les déchets repartent, ensuite, dans des semi-remorques vers l’Unité de Valorisation Energétique Ecostu’Air, à Saint-Jean de Folleville (76), située à une cinquantaine de kilomètres.
La société SUEZ environnement et les transports CARPENTIER sont chargés de l’exploitation et du transport des déchets ménagers à partir du centre de transfert vers l’Unité de Valorisation Energétique Ecostu’Air.
Le centre de Touques a réceptionné 21 026 tonnes de déchets en 2014 en provenance des Communautés de communes Cœur Côte Fleurie et Blangy Pont-l’Evêque Intercom. Celui-ci peut recevoir jusqu’à 25 000 tonnes de déchets par an.

Un centre respectueux de l’environnement

Le centre de transfert est équipé de panneaux photovoltaïques qui seront raccordés au réseau RTE le 1er juillet 2015.
Les eaux de nettoyage du site sont issues d’un système de récupération d’eau de pluie. Elles sont récupérées dans une cuve de 340 m³.
Le bâtiment a été conçu pour respecter les dernières normes réglementaires notamment en matière d’isolation et de consommation d’énergie et son exploitation répond à un cahier des charges strict en matière de propreté et du respect de l’environnement.

Des déchets valorisés en vapeur vers un industriel

Les déchets en provenance du centre de transfert de Touques, ainsi que, plus largement, ceux de l’estuaire de la Seine, sont valorisés, depuis 2004, sous forme d’énergie, à Ecostu’Air, Unité de Valorisation Energétique du SEVEDE. Dès juillet 2015, Ecostu’Air produira toujours de l’électricité, pour son autoconsommation, mais également 330 000 MWh de vapeur destinée à TEREOS, un industriel situé à 3 km et fabricant de bioéthanol. Ce projet permettra d’améliorer très significativement la performance énergétique de l’installation et de fournir les 2/3 des besoins de vapeur de la société TEREOS.